Face Book
A la recherche de la puissance poétique du tableau j'aime mélanger «Le merveilleux et le terrible » dont parle le grand poète Rainer Maria Rilke.
Longtemps l'abstraction lyrique fût ma principale façon d'expression , laquelle m'a autorisé à exposer au salon des Réalités Nouvelles à Paris à plusieurs reprises, mais depuis quelques années une figuration singulière très personnelle qui trouve son origine dans la mémoire, le quotidien, souvent la famille , la vision du monde actuel, mais également  l'imaginaire a refait surface.
La narration devient prétexte à sublimer la couleur, la lumière, la peinture.
Victorine Follana